VERONIQUE JOURDAIN ARTISTS MANAGEMENT

Accueil > Artistes > Itzhak PERLMAN
  • Itzhak PERLMAN
  • Itzhak PERLMAN
  • Itzhak PERLMAN

Itzhak PERLMAN, Violoniste

Maître incontesté de l’art du violon, Itzhak Perlman jouit d’un statut de superstar rarement accordé à un musicien classique et d’une véritable affection de la part du public, sensible, autant qu’à son immense talent artistique, à son charme, son humanité et sa joie communicative.

Itzhak Perlman a reçu d’innombrables récompenses, tant pour ses enregistrements (pas moins de seize GRAMMY® Awards, quatre Emmy Awards) que pour l’ensemble de sa carrière (Grammy Lifetime Achievement Award) ou ses divers engagements (Kennedy Center Honor, Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction nationale, des mains du Président Obama en 2015).

La saison dernière, son 70ème anniversaire est célébré avec trois parutions discographiques et des concerts dans le monde entier. La saison 2016-17 sera très américaine. Il l’inaugure lors des galas d’ouverture des orchestres symphoniques de Baltimore et de Milwaukee avant de se produire avec les orchestres symphoniques de Toronto, Cincinnati, Houston et San Diego. Tout au long de la saison, il est invité pour jouer/diriger (New York Philharmonic, Philadelphia Orchestra, Seattle Symphony, Israel Philharmonic, Chicago Symphony au Festival de Ravinia) et donnera de nombreux récitals avec son partenaire, le pianiste Rohan De Silva (Chicago, West Palm, Nashville, Portland, San Francisco et Los Angeles).

Le 30 septembre 2016, sort chez Warner Classics son premier enregistrement réalisé en studio en compagnie de Martha Argerich, avec des œuvres de Johann Sebastian Bach, Robert Schumann, et Johannes Brahms.

Au cours des vingt dernières années, Itzhak Perlman s’est beaucoup investi dans des activités éducatives, dans le cadre du Perlman Music Program et au sein de la Juilliard School.

http://www.itzhakperlman.com/about/

Saison 2016-17 - Merci de contacter Véronique Jourdain Artists Management pour toute modification de la biographie.

Biographie longue

Maître incontesté de l’art du violon, Itzhak Perlman jouit d’un statut de superstar rarement accordé à un musicien classique. Apprécié pour ses qualités musicales et humaines, il est choyé d’un public qu’il a conquis à travers le monde par son talent hors du commun comme par son plaisir évident du jeu.

La carrière internationale d’Itzhak Perlman l’a amené à se produire avec tous les grands orchestres et dans les meilleures salles. En 2015, il a reçu des mains du président Obama la Presidential Medal of Freedom – la plus haute récompense civile des États-Unis. Auparavant, il s’était vu remettre le Kennedy Center Honor en 2003, la National Medal of Arts en 2000 des mains du président Clinton et la Medal of Liberty en 1986, des mains du président Reagan. En 2009, le violoniste a eu l’honneur de participer à l’investiture du président Obama avec la création d’une pièce de John Williams écrite pour la circonstance, devant un public d’environ quarante millions de téléspectateurs aux États-Unis et davantage encore dans le monde.

Né en Israël en 1945, M. Perlman a achevé sa formation initiale à l’Académie de musique de Tel Aviv. Il poursuit ses études à la Juilliard School avec Ivan Galamian et Dorothy DeLay et remporte par la suite le prestigieux concours Leventritt en 1964. Dès lors, il joue avec tous les grands orchestres ainsi qu’en récital dans les festivals du monde entier et ne tarde pas à devenir une véritable icône du monde culturel.
ll se produit également avec le plus grand bonheur en tant que chef avec de nombreux orchestres : New York Philharmonic, Chicago Symphony, Philadelphia Orchestra, Boston Symphony, National Symphony, Los Angeles Philharmonic, St. Paul Chamber Orchestra, et avec les orchestres symphoniques de San Francisco, Dallas, Houston, Pittsburgh, Seattle, Montréal and Toronto, ainsi que dans les festivals Ravinia et OK Mozart. Il a été conseiller musical du St. Louis Symphony entre 2002 et 2004 et chef invité principal du Detroit Symphony entre 2001 et 2005. En Europe, M. Perlman a dirigé le Berlin Philharmonic, le Royal Concertgebouw Orchestra, le London Philharmonic, l’English Chamber Orchestra et l’Israel Philharmonic.

Au cours de la saison 2016-17, il participe aux galas d’ouverture du Baltimore Symphony (sous la baguette de Marin Alsop) et du Milwaukee Symphony et se produit avec les orchestres symphoniques de Toronto, Cincinnati, Houston et San Diego. Tout au long de la saison, il est invité pour jouer/diriger (New York Philharmonic, Philadelphia Orchestra, Seattle Symphony, Israel Philharmonic, Chicago Symphony au Festival de Ravinia) et donnera de nombreux récitals avec son partenaire, le pianiste Rohan De Silva (Chicago, West Palm, Nashville, Portland, San Francisco et Los Angeles). Il redonnera aussi son programme klezmer, In the Fiddler’s House, dont il vient de fêter les vingt ans, entouré de quelques stars de ce genre.

Les nombreux enregistrements d’Itzhak Perlman figurent régulièrement parmi la liste des meilleures ventes et lui ont valu pas moins de seize GRAMMY® Awards. En 2008, il a également été honoré d’un Grammy couronnant l’ensemble de sa carrière discographique. À l’automne 2016, Warner Classics a publié un nouvel album enregistré quelques mois auparavant à Paris avec Martha Argerich, le premier enregistrement réalisé en studio par ce duo de légende, avec des œuvres de J-S Bach, Schumann et Brahms. Leur précédent album en duo était un enregistrement en public à Saratoga, en 1998. La Sonate n°1 de Schumann qui figurait à leur programme n’avait pas alors été publiée et elle a été intégrée à ce programme studio de 2016, dressant ainsi un fascinant tableau du parcours musical de ces deux artistes.

En 2015, le 70ème anniversaire d’Itzhak Perlman a été célébré par trois parutions discographiques : un nouvel album chez Deutsche Grammophon avec le pianiste Emanuel Ax autour des Sonates de Fauré et de Strauss, un coffret de vingt-cinq disques reprenant sa discographie complète chez Deutsche Grammophon et Decca ; et un coffret de soixante-dix-sept disques retraçant sa discographie chez AMI/Teldec, intitulé Itzhak Perlman : The Complete Warner Recordings.

Représentant majeur des arts du spectacle à la télévision, Itzhak Perlman a été récompensé par quatre Emmy Awards, le plus récent pour son documentaire PBS Fiddling for the future, un film sur le Perlman Music Program et sur son travail de professeur et chef d’orchestre au sein de cette institution. En juillet 2004, PBS a diffusé aux États-Unis une émission spéciale Perlman in Shanghai, chronique de la visite historique inoubliable du Perlman Music Program en Chine. Cette visite a comporté des échanges entre étudiants américains et chinois et s’est terminée en beauté par un concert au Grand Théâtre de Shanghai et un concert diffusé à travers la Chine avec un millier de jeunes violonistes dirigés par M. Perlman. Son troisième Emmy Award récompense, en 1995, son engagement pour la musique klezmer, illustré dans une émission spéciale du réseau PBS de 1995 intitulée In the Fiddler’s House tournée en Pologne et dans laquelle on le voit jouer avec quatre des meilleurs groupes Klezmer au monde.

Les programmes d’Itzhak Perlman ont été suivis par des millions de téléspectateurs de tous âges dans des émissions populaires de la télévision américaine. L’une des réalisations dont il est le plus fier est sa collaboration avec le compositeur de musique de film John Williams pour le film de Steven Spielberg La Liste de Schindler, récompensé par un Academy Award, dont il interprète les solos de violon. On peut également l’entendre en tant que violon soliste dans la bande originale du film Hero de Zhang Yimou (musique de Tan Dun) et Mémoires d’une geisha de Rob Marshall (musique de John Williams).

Itzhak Perlman entretient de longue date une relation privilégiée avec l’Orchestre philharmonique d’Israël et il a participé avec lui à de nombreuses tournées. En 1987, il s’est joint à l’Orchestre pour des concerts « historiques » à Varsovie et Budapest, les tout premiers de l’Orchestre dans des pays du bloc de l’Est. Trois ans plus tard, nouvelle étape historique lors de sa première visite en Union soviétique : les publics de Moscou et de Leningrad se sont rués pour l’écouter en récital ou avec orchestre. Cette visite a été immortalisée par un documentaire de PBS intitulé Perlman in Russia qui a remporté un Emmy. En 1994, Itzhak Perlman s’est à nouveau joint au Philharmonique d’Israël pour leurs premières visites en Chine et en Inde.

Depuis les vingt dernières années, Itzhak Perlman s’engage de plus en plus activement dans le domaine de l’éducation musicale pour encourager les jeunes instrumentistes, notamment dans le cadre du Perlman Music Program, fondé en 1993 par son épouse Toby, où il enseigne chaque été à plein temps. Il occupe également le poste de la Fondation Dorothy Richard Starling à la Juilliard School.

De nombreuses publications et institutions ont rendu hommage à Itzhak Perlman pour la place unique qu’il occupe dans les domaines artistique et humanitaire de notre temps. Les universités de Harvard, Yale, Brandeis, Roosevelt, Yeshiva et l’université hébraïque, entre autres, lui ont attribué des titres honorifiques. En 2005, à l’occasion de sa centième cérémonie d’ouverture, la Juilliard School lui a décerné un doctorat honorifique ainsi que la médaille du centenaire. Son sens de la communication, son aisance sur scène, devant les caméras, dans ses diverses apparitions en public, font de lui le porte-parole le plus éloquent de la cause des personnes handicapées, cause qui fait partie intégrante de sa vie.

http://www.itzhakperlman.com/about/

Saison 2016-17
Merci de contacter Véronique Jourdain Artists Management pour toute modification de la biographie.

Biographie courte